Lancement de la Campagne régionale de CCSC (Abidjan, Côte d’Ivoire)

Lancement de la Campagne de CCSC à Abidjan

Les Premières dames s’engagent pour l’autonomisation des femmes et des filles et le dividende démographique

Mobilisation de haut niveau lors du  lancement de la campagne régionale de communication pour le changement social et de comportement qui s’est tenu les 17 et 18 octobre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de neuf Premières dames de la CEDEAO et du Sahel.

Sous l’égide du Comité régional de pilotage et des partenaires    techniques    et    financiers,    une    réunion    préparatoire au lancement de la campagne régionale a précédé    la    cérémonie    officielle,    et    avait    pour    objet    de    présenter les résultats et leçons apprises des lancements nationaux    et    de    finaliser    les    actes    de    l’évènement    avec    les Premières dames. Lors de la cérémonie, co-présidée par les Premières dames de la Côte d’Ivoire et du Tchad, les Premières dames ont réitéré leur engagement fort à promouvoir les actions clés en faveur de l’autonomisation des    femmes,    des    adolescentes,    et    des    filles    dans    leurs    pays    respectifs et dans la région du Sahel.

Dans une Déclaration commune d’engagement adoptée ce    jour,    elles    ont    énoncé    leurs    actions    :    […]    servir de modèles sur les questions liées à l’autonomisation des femmes et des filles ; plaider pour un engagement politique fort sur les questions du genre ; soutenir la mise en œuvre de la campagne de changement social et comportemental aux niveaux national et régional ; placer l’autonomisation sociale et économique des femmes, des adolescentes et des filles au niveau des priorités de leurs agendas ; promouvoir la santé, l’éducation de la jeune fille, favoriser l’accès à des services de santé de qualité ; soutenir l’extension de l’initiative SWEDD à d’autres pays du Sahel, et sa réplication dans d’autres sous régions.

En action

Accès pays

6 pays du Sahel sont concernés par l’initiative : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad. L’objectif est de permettre à ses principales bénéficiaires, les femmes et les jeunes filles, d’être autonomes et de pouvoir prendre des décisions qui contribueront, de façon durable, au développement de leurs communautés.

Lancement de la Campagne de CCSC à Abidjan

Les Premières dames s’engagent pour l’autonomisation des femmes et des filles et le dividende démographique

Mobilisation de haut niveau lors du  lancement de la campagne régionale de communication pour le changement social et de comportement qui s’est tenu les 17 et 18 octobre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de neuf Premières dames de la CEDEAO et du Sahel.

Sous l’égide du Comité régional de pilotage et des partenaires    techniques    et    financiers,    une    réunion    préparatoire au lancement de la campagne régionale a précédé    la    cérémonie    officielle,    et    avait    pour    objet    de    présenter les résultats et leçons apprises des lancements nationaux    et    de    finaliser    les    actes    de    l’évènement    avec    les Premières dames. Lors de la cérémonie, co-présidée par les Premières dames de la Côte d’Ivoire et du Tchad, les Premières dames ont réitéré leur engagement fort à promouvoir les actions clés en faveur de l’autonomisation des    femmes,    des    adolescentes,    et    des    filles    dans    leurs    pays    respectifs et dans la région du Sahel.

Dans une Déclaration commune d’engagement adoptée ce    jour,    elles    ont    énoncé    leurs    actions    :    […]    servir de modèles sur les questions liées à l’autonomisation des femmes et des filles ; plaider pour un engagement politique fort sur les questions du genre ; soutenir la mise en œuvre de la campagne de changement social et comportemental aux niveaux national et régional ; placer l’autonomisation sociale et économique des femmes, des adolescentes et des filles au niveau des priorités de leurs agendas ; promouvoir la santé, l’éducation de la jeune fille, favoriser l’accès à des services de santé de qualité ; soutenir l’extension de l’initiative SWEDD à d’autres pays du Sahel, et sa réplication dans d’autres sous régions.

En action

Accès pays

6 pays du Sahel sont concernés par l’initiative : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad. L’objectif est de permettre à ses principales bénéficiaires, les femmes et les jeunes filles, d’être autonomes et de pouvoir prendre des décisions qui contribueront, de façon durable, au développement de leurs communautés.

Partenaires