SWEDD EN ACTION | AUTONOMISATION DES FEMMES ET DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SAHEL

SWEDD EN ACTION

SWEDD en action

Investir dans l’autonomisation des femmes et le capital humain en tant que stratégie de développement pour la croissance.

Le projet d’autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel (SWEDD) a réalisé en quelques années des progrès remarquables dans sa mise en œuvre. La première phase a permis de démontrer la pertinence d’investir dans l’autonomisation des femmes et le capital humain en tant que stratégie de développement pour la croissance. La mise à l’échelle du projet SWEDD requiert davantage de ressources des gouvernements, des partenaires techniques et financiers, du secteur privé et des communautés économiques. Un cadre d’investissement a ainsi été réalisé pour consolider et intensifier les acquis et le passage à l’échelle du projet.

Le Sahel : Des progrès socio-économiques accomplis…

  • Croissance économique soutenue
  • Recul de la pauvreté de 31% en 25 ans
  • Baisse de la mortalité infantile de 167 ‰ à 90 ‰ en 25 ans
  • Importants progrès dans l’accès à l’éducation primaire de 53% à 80%
  • Réduction des inégalités basées sur le genre

… Mais encore des défis à relever pour la capture du DD

DÉFIS SANITAIRES & ALIMENTAIRES

  • Forte mortalité maternelle
  • Perte de 90% de la superficie du Lac Tchad
  • Famine, malnutrition dénutrition
  • Erosions côtières
  • Epidémies (ex. choléra dues aux inondations)

LES PROGRÈS ACCOMPLIS

Générer la demande pour les produits et services SRMNIN par la communication sociale et l’autonomisation des femmes :

  • + 300 millions de personnes sensibilisées sur la santé reproductive, maternelle et infantile.
  • 106 263 filles et adolescentes bénéficient d’un appui à la scolarisation et au maintien à l’école.
  • 99 704 filles et jeunes femmes formées aux activités génératrices de revenus.
  • 102 600 filles non scolarisées ou déscolarisées bénéficient d’une seconde chance grâce à la mise en place de 3 420 espaces sûrs.

Renforcer la chaîne d’approvisionnement jusqu’au dernier kilomètre et les capacités du personnel de santé :

  • Harmonisation de l’enregistrement et du contrôle qualité des produits dans l’espace SWEDD.
  • 10 154 sages-femmes formées aux nouvelles technologies.
  • Accroissement de l’effectif des sages-femmes de 15,2%.
  • Renforcement de la formation en santé par la mise en place de trois (3) centres d’excellence régionaux.

Sensibiliser les décideurs

  • Mise en place de réseaux régionaux : leaders religieux et traditionnels, parlementaires, jeunes et journalistes.
  • Mise en place de six (6) observatoires nationaux du Dividende Démographique.
  • Un guide de programmation sur le Dividende Démographique élaboré.
  • + 483 experts nationaux formés pour piloter les observatoires nationaux sur le Dividende Démographique.

Des impacts considérables déjà engendrés

  • Augmentation de la prévalence contraceptive avec + 4 302 000 femmes additionnelles sous contraception.
  • Hausse du taux d’achèvement des filles au secondaire de 35,1% à 40,3% entre 2015 et 2018.
  • Amélioration du revenu moyen de la femme.
  • Diminution du nombre de mariages d’enfants.

Accès pays

7 pays du Sahel sont concernés par l’initiative : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et Benin. L’objectif est de permettre à ses principales bénéficiaires, les femmes et les jeunes filles, d’être autonomes et de pouvoir prendre des décisions qui contribueront, de façon durable, au développement de leurs communautés.

Partenaires