MALI

Mali

Le mariage avant l’âge de 18 ans expose la jeune fille à la grossesse précoce, à la fistule obstétricale, à l’abandon scolaire et à la mort. Engagez-vous pour mettre fin à cette pratique !

Chiffres clés

0

POPULATION

0

age médian

0
%

PART DES FEMMES

0

TAUX DE
fécondité

0
%

POPULATION DE
MOINS DE 15 ANS
(2014)

0
%

PREVALENCE DE
LA MALNUTRITION :
RETARD DE CROISSANCE
CHEZ LES ENFANTS
DE MOINS DE 5 ANS

0
%

BESOINS NON
SATISFAITS EN
CONTRACEPTIONS

0
%

TAUX D’UTILISATION
DES CONTRACEPTIFS
MODERNES

En bref

Situé  au  cœur  de  l’Afrique  de  l’Ouest,  le Mali a une position charnière entre l’Afrique du nord arabo-berbère et l’Afrique noire subsaharienne. La situation sécuritaire au nord du pays et la crise multidimensionnelle en résultant, ont fortement contribué à détériorer les mécanismes de protection sociale. Les indicateurs de santé sont très insuffisants dans les régions et en milieu rural. 47,6% des maliens ont moins de 15 ans, le taux d’accroissement annuel moyen est de 3,6%, et le taux de fécondité est de 6,9 enfants par femme; autant de facteurs qui créent d’importantes pressions  sur les services de base déjà fragilisés. L’âge au premier mariage est de 16,6 ans, celui de la première maternité de 18,9 ans, ce qui expose les jeunes femmes à des risques de santé sérieux, des grossesses itératives et une mortalité maternelle, néonatale et infantile très élevées. En effet, avec 102, 23 décès pour mille enfants, la Mali a le taux le plus élevé des 6 pays du projet. Au classement du développement humain, le Mali se place au 179e rang parmi les 188 pays.

Progrès accomplis



+ 2017



+ 2018

Accès pays

7 pays du Sahel sont concernés par l’initiative : BURKINA FASO, CHAD, IVORY COAST, MALI, MAURITANIA, NIGER et BENIN. L’objectif est de permettre à ses principales bénéficiaires, les femmes et les jeunes filles, d’être autonomes et de pouvoir prendre des décisions qui contribueront, de façon durable, au développement de leurs communautés .

Partenaires