Bénin | AUTONOMISATION DES FEMMES ET DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SAHEL

Bénin

Bénin

Enseignants, communiquer avec les élèves sur la planification familiale les aide à éviter les grossesses non désirées et le VIH. Cela permet d’améliorer leur rendement scolaire.

Chiffres clés

0

POPULATION

0

age médian

0
%

PART DES FEMMES

0

TAUX DE
fécondité

0
%

POPULATION DE
MOINS DE 15 ANS
(2014)

0
%

PREVALENCE DE
LA MALNUTRITION :
RETARD DE CROISSANCE
CHEZ LES ENFANTS
DE MOINS DE 5 ANS

0
%

BESOINS NON
SATISFAITS EN
CONTRACEPTIONS

0
%

TAUX D’UTILISATION
DES CONTRACEPTIFS
MODERNES

En bref

Le Bénin est un pays à pré-dividendes démographiques en raison de sa fécondité élevée, de sa mortalité en baisse et de sa structure d’âge jeune. Comme d’autres pays de la région du Sahel, le Bénin accuse un retard considérable dans sa transition démographique, avec une croissance démographique rapide (2,6 %) résultant d’une baisse de la mortalité et d’une fécondité toujours élevée. L’indice synthétique de fécondité est passé de 4,9 enfants par femme en 2011/12 (taux de fécondité démographique et démographique et taux de fécondité par femme).

Enquêtes sanitaires, EDS 2011/12) à 5,7 enfants par femme en 2017/18 (EDS 2017/18), avec de grandes disparités entre les districts et l’écart entre les femmes n’ayant pas d’éducation et l’enseignement supérieur a augmenté pour atteindre 3,2 enfants (enquêtes en grappes à indicateurs multiples, MICS 2014). La population béninoise est essentiellement rurale (55,4 %) et se compose (67 %) de jeunes de moins de 25 ans.

Un décès maternel sur cinq concerne une jeune mère de moins de 18 ans. Les taux élevés de mortalité et de fécondité s’expliquent en partie par le manque d’accès aux services de santé de la reproduction, la persistance de certaines pratiques néfastes telles que les mariages précoces et les grossesses d’adolescentes. La réglementation interdit le mariage des enfants (moins de 18 ans), mais 1 fille sur 10 est mariée avant l’âge de 15 ans et 33 % des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans.

Le niveau de développement de l’éducation du Bénin se situe au 166e rang sur 187 pays selon l’Indice de développement humain du PNUD et les écarts entre les sexes en matière d’éducation sont beaucoup plus importants au Bénin que les moyennes de l’Afrique subsaharienne aux niveaux secondaire et supérieur.

En termes de fréquentation scolaire, 45 % des filles du premier cycle du secondaire ne sont pas scolarisées (contre 28 % des garçons). Si cette dynamique démographique se poursuit, la population béninoise pourrait doubler au cours des 30 prochaines années, ce qui entraînerait une pression accrue sur les dépenses sociales et économiques et risquerait de retarder davantage la transition démographique et la réalisation des objectifs du développement durable.

Progrès accomplis





+ 2017



+ 2018



Accès pays

7 pays du Sahel sont concernés par l’initiative : BENIN, BURKINA FASO, CHAD, IVORY COAST, MALI, MAURITANIA, NIGER. L’objectif est de permettre à ses principales bénéficiaires, les femmes et les jeunes filles, d’être autonomes et de pouvoir prendre des décisions qui contribueront, de façon durable, au développement de leurs communautés .

Partenaires